Musique : ses bienfaits sur la santé mentale

octobre 10, 2022 • 4 minutes de lecture
La musique peut contribuer de manière importante à l'amélioration de notre santé mentale et à la protection de notre cerveau. Nous vous disons pourquoi en compagnie de Dr. Marianna Kapsetaki, spécialiste dans ce domaine. Découvrez également nos 6 conseils pour profiter des bienfaits de la musique sur votre cerveau !
Une femme portant un casque audio et jouant du piano
La musique a de nombreux effets positifs sur la santé mentale. Nous avons interrogé une experte à ce sujet, Dr. Marianna Kapsetaki, qui nous en dit plus sur la relation entre musique et cerveau. Et ne manquez pas nos six conseils sur la façon de tirer parti de ces bienfaits !
Redécouvrez votre passion pour le piano
Découvrir
Une femme écoutant de la musique

La musique, un temps pour soi

Quiconque joue d'un instrument aujourd'hui ne vise probablement pas une carrière de musicien professionnel, mais souhaite avant tout se faire plaisir, se détendre et se changer les idées. Telle est la conclusion de notre dernière étude menée en France et en Allemagne. Les résultats montrent que la plupart des gens écoutent de la musique ou jouent d'un instrument pour se détendre (80,1 %) et parce que cela leur procure un plaisir personnel (83,9 %).

La musique, une aide pour canaliser nos émotions

Marianna Kapsetaki, médecin et neuroscientifique, a entre autres mené des recherches à l'University College London et à l'Imperial College London. Elle s'est spécialisée dans la "médecine des arts du spectacle" au cours de sa maîtrise et est également une pianiste concertiste active. Elle explique : "Des études ont montré que, même s'il existe des différences culturelles, en général, la répression des émotions est associée à une mauvaise santé mentale. L'improvisation musicale est l'un des moyens qui donnent la possibilité aux gens d'exprimer leurs émotions."

La musique stimule nos "hormones du bonheur"

Apprendre un instrument active la libération de dopamine et renforce les capacités cognitives. Notre étude montre que de nombreuses personnes utilisent la pratique musicale pour se calmer et rester concentrées. 74,5 % des personnes interrogées considèrent l'apprentissage d'un instrument comme un défi personnel qui renforce la confiance en soi et l'estime de soi grâce au sentiment de progression et de réussite.

La musique peut également avoir un effet positif sur les humeurs dépressives légères. Selon Kapsetaki, il est important de choisir une musique qui procure du plaisir. Plusieurs facteurs entrent en jeu : "Entre autres choses : la personne aime-t-elle la musique de manière générale ? Aime-t-elle le morceau en question en particulier ? L'associe-t-elle à des événements passés positifs ? Les paroles de la chanson évoquent-elles une situation joyeuse ?"

La musique nous aide à tisser des liens

La musique crée des liens – et cela nous fait du bien, car nous sommes, par nature, des êtres sociaux. L'isolation va de pair avec toutes sortes de problèmes psychologiques et d'anxiété. La musique peut être un outil pour y remédier, car elle donne l'opportunité de créer et de maintenir des liens. Selon Kapsetaki, "presque toutes les mères chantent pour leur bébé". La musique a, en outre, le pouvoir de nous rassembler et de nous unir autour d'un objectif commun : qu'il s'agisse d'un concert improvisé entre amis, de chanter en coeur à un concert, de jouer au sein d'un orchestre, de se regrouper autour d'un musicien de rue, d'inviter la musique lors d'une manifestation ou de chanter l'hymne national dans le cadre d'une compétition sportive, la musique joue un rôle fédérateur.

La musique peut nous équilibrer dans les moments difficiles

Pendant les confinements dus à la pandémie de Corona, de nombreuses personnes se sont tournées vers la musique et la pratique d'un instrument. Notre étude montre que ces personnes l'utilisaient pour stabiliser leur humeur dans les moments difficiles. 57 % des personnes interrogées ont déclaré s'être tournées vers la musique plus souvent depuis la crise de Covid-19 qu'avant la pandémie. Les jeunes (16-29 ans), en particulier, ont cité la musique comme un aspect important et favorable pour faire face aux périodes difficiles.

La musique, lorsqu'elle est jouée, protège le cerveau

Du point de vue de la santé mentale, la pratique active d'un instrument semble présenter un avantage par rapport à la simple écoute de la musique en ce qui concerne la "réserve cognitive", c'est-à-dire la capacité de résilience du cerveau face aux lésions cérébrales au cours du processus de vieillissement et lors d'éventuelles maladies. Kapsetaki décrit : "Par rapport à la pratique (d'un instrument), l'écoute de la musique est plus passive. Des résultats préliminaires suggèrent que la réserve cognitive peut être améliorée par un engagement actif dans des activités intellectuellement stimulantes comme l'apprentissage d'un instrument."

Des mains sur un clavier de piano

6 conseils pour stimuler votre santé mentale avec la musique

  1. Prenez le temps d'écouter ou de jouer de la musique régulièrement. Assurez-vous que c'est de la musique que vous aimez vraiment et que vous appréciez.
  2. Laissez libre cours à vos émotions de temps en temps et improvisez sur votre instrument. Vous n'avez pas besoin de chercher à "bien" jouer - allez simplement là où vos émotions vous mènent !
  3. Écoutez des chansons entraînantes et créez une liste de lecture de chansons qui vous font vous sentir bien dans votre peau et vous inspirent.
  4. Chanter ou faire de la musique avec d'autres personnes (par exemple dans une chorale) peut vous aider à créer des liens et à vous sentir moins seul.
  5. Si les temps sont durs, laissez de la place à la musique pour vous aider à surmonter les difficultés.
  6. Apprenez un instrument (à tout âge !) pour renforcer votre capacités cognitives.


L'étude OKTAV "Faire de la musique activement : la musicalité des Allemands et des Français" est une enquête menée auprès de 2 015 répondants, supervisée et réalisée par l'institut d'études de marché Innofact du 15 au 20 juillet 2022 pour l'Allemagne, et du 20 au 25 juillet 2022 pour la France.

Articles recommandés